CASSER LE MYTHE

Le sucre brun est-il plus sain que le sucre blanc ?

Non. Nous devrions réduire notre consommation de tous les sucres libres.

Le débat sur les édulcorants est loin de s’apaiser, et les scientifiques continuent à étudier l’impact de tous les types de sucres sur la santé humaine. Une multitude d’études explorent les effets du fructose, du glucose et du saccharose sur la sensibilité à l’insuline, sur le niveau de cholestérol, sur la graisse abdominale et les maladies cardiaques – pour n’en citer que quelques-uns. Il est pourtant un point sur lequel tout le monde est d’accord: c’est que manger trop de sucre conduit inévitablement à des problèmes de santé.

L’Organisation mondiale de la santé recommandait en 2015 que «les adultes et les enfants réduisent leur consommation quotidienne de sucres libres à moins de 10% de la consommation d’énergie totale. Une réduction supplémentaire à 5%, ou environ 25 grammes (5 morceaux de sucre) par jour aurait des bénéfices supplémentaires pour la santé.»

Avez-vous déjà évalué combien de sucre vous consommez chaque jour ? Par exemple, le sucre représente presque la moitié du poids d’une barre chocolatée courante. Une branche Cailler de 46 grammes, «La Branche Crémant», contient 20,6 grammes de sucre, soit l’équivalent de 4 morceaux de sucre, et jusqu’à 80% de la consommation quotidienne recommandée. Un yogourt aromatisé contient typiquement au moins 11 grammes de sucre, un peu plus de deux morceaux.

Les recommandations de l’OMS font référence aux «sucres libres», qui sont «des monosaccharides (comme le glucose et le fructose) et des disaccharides (comme le saccharose ou le sucre de table) ajoutés à des aliments et à des boissons par les producteurs, les cuisiniers ou les consommateurs, et des sucres naturellement présents dans le miel, les sirops, les jus de fruits et les concentrés de jus de fruits.»

De ce point de vue, aussi bien le sucre brun que le sucre blanc sont des sucres libres et ils devraient donc être réduits dans notre alimentation, quelle que soit la plante utilisée pour les produire. Le sucre blanc n’est que du saccharose pur, et donc la couleur du sucre dépend de sa teneur en impuretés. La betterave à sucre produit quasi exclusivement du sucre blanc pendant la première phase de cristallisation, mais le sucre peut être encore transformé par un échauffement prolongé pour produire des composés de caramel, ce qui colore le sucre en brun (vendu sous le nom de «vergeoise»). La canne à sucre produit principalement du sucre brun durant le premier cycle de cristallisation, conséquence de la présence de pigments dans la plante (vendu sous le nom de «cassonade»). Mais souvent, le sucre de canne subit un raffinage supplémentaire pour en retirer les impuretés, afin d’obtenir du sucre blanc.

Une alternative saine au sucre ? «Un yogourt ou du formage blanc avec des fruits frais ou séchés, 2 cuillères à café de miel ou de confiture», suggère Muriel Paclet Lafaille, diététicienne-cheffe à la Clinique de la nutrition du CHUV. «Les fruits sont toujours un excellent en-cas, aussi bien frais qu’en salade, ou sous forme de sauce. Ou aussi une tranche de pain avec un peu de fromage.»

Lafaille recommande encore de d’éviter tous les substituts de sucre quels qu’ils soient – pourtant souvent conseillés par des modes nutritionnelles et des régimes – dès lors que certaines de ces alternatives peuvent conduire à des problèmes gastro-intestinaux comme de la diarrhée et des flatulences. La meilleure stratégie consiste à réduire l’envie de sucre en apprenant à se satisfaire de moins de douceur.

«C’est une question de perception», dit Lafaille. «Il s’agit de changer vos habitudes alimentaires et de ré-entraîner vos papilles gustatives à se satisfaire de moins de sucre. Optez pour des yogourt nature plutôt que pour des yogourts sucrés, mangez des aliments complets. Ces habitudes vous permettront de reprendre le contrôle de votre consommation de sucre.»

 

1 morceau de sucre = 5 grammes

1 cuillère à café de sucre = 4 grammes

Sources:

http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/sugar-guideline/en/

https://www.openfood.ch/en/products

Les plus lus

L’obsession du bien manger: l’orthorexie, entre pathologie et buzzword médiatique

Le végétarisme est-il adapté aux enfants et aux femmes enceintes ?

Les sels spéciaux sont-ils plus vertueux que le sel de table classique ?

+20 000 produits
scannés par OpenFood.

Get the app now App